OSKAR ET VIKTOR

Le problème de la chanson populaire, c’est qu’il vous en revient toujours une. Puis deux, puis trois, puis… Le problème aussi, c’est que les temps changent, que les modes passent, que du coup les chiens n’aboient pas vu qu’ils préfèrent les caravanes, et que les attentes du public évoluent. Conscients de ces réalités et forts du succès de leur premier tour de chant, Oskar Aoko et Viktor Lekrépu ont mis les bouchées doubles. Ils ont sorti la guitare électrique, la flûte à bec et le moonwalk, les pop stars internationales et les compositeurs injustement inconnus des jeunes générations, de Queen à Johann Pachelbel.
Vous avez dit rock’n’roll ? Oui, mais pas que, Oskar et Viktor étant plus que jamais en froid avec les jugements de valeur et la notion de hiérarchisation des genres. Par association d’idées, de mots, de notes et sauts intempestifs du coq à l’âne ou à tout autre animal à leur portée, bref, fidèles à leur goût du pot-pas-si-pourri, ils chantent comme d’autres courent ou tirent : dans tous les sens.

 

Suivez nous

Site conçu et réalisé par Pipo Loco — Concepteur Web Designer à Grenoble